A corps perdu
A corps perdu – Cie Allotrope

A corps perdu

PROLOGUE. C’est l’histoire de corps meurtris, brisés, accidentés par les événements de la vie. La perte d’un être cher. L’absence d’amour. La rupture. Au sens propre comme au sens figuré. Des corps en vrac qui se battent pour tenir debout mais qui ne parviennent plus à faire face à la moindre contrariété, au moindre petit caillou qui se coince dans la chaussure. Et tombent, tombent, se relèvent mais tombent encore et encore à cause de tous ces petits cailloux coincés dans la chaussure. Et chaque chute est un os qui craque, comme du verre qui se fracasse, à cause de tous ces corps devenus fragiles.

EXTRAIT: Blanche: Je suis déglinguée, désaccordée. Je sonne faux. Mais je suis pas folle.
Je suis rompue par la vie. Une vie qui m’écrase les côtes.
Je m’arrête de respirer, le temps qu’elle passe ! Mais elle passe pas vite, la vie, elle prend son temps, la connasse !
J’ai envie de m’abolir. M’effacer. Un coup de Tipex. Qui passerait sur moi et tous mes défauts.

De Céline Balloy – Cie Allotrope
Avec Manon Assali, Emmanuel Cléré-Zacharias, Emmanuel Bouclon, Céline Balloy.
Accompagnés de Jérôme Sevrin à la guitare.

Samedi 15 octobre 2016, 16h, lecture à Dialogues théâtre, Lille. Projet soutenu par les Ecrivains associés du théâtre Hauts de France dans le cadre du dispositif « Premier contact ».