Le Rebut ou comment l’ambition transforme un honnête homme en ordure

Nouveau texte en création. En recherche de coproducteurs.

Ce texte à reçu la bourse découverte du CNL (Centre national du livre).

PROCHAINE LECTURE AU TENDEM, scène nationale, À ARRAS LE JEUDI 23 JUIN, 18H30

Dans un futur proche, les éboueurs sont devenus des héros qui nous débarrassent de nos déchets encore plus nombreux, et les patrons pollueurs surfent sur la vague écologique pour gagner encore plus d’argent.

Jusqu’où est-on prêt à aller pour le pouvoir et l’argent ?

Qu’est-ce qui nous pousse à agir mal : l’ambition ou le système ?

Peut-on réussir quand on est gentil ?

Mouche

De Céline Balloy et avec Cédric Duhem, Michel Masiero, Mélissandre Fortumeau (distribution en cours)

Avec le soutien du Tandem, scène nationale à Arras-Douai, du Centre culturel de Grenay, de l’espace culturel de Bondues, du Département et des EAT (Écrivains associés du théâtre).

Résidence à Grenay, au centre culturel Ronny Coutteure, du 20 au 23 septembre, sortie de résidence le 23 septembre.

Résidence à Bondues, les 24, 25, 26 janvier 2022

Lecture, samedi 12 octobre 2019, librairie L’Affranchie, place Sébastopol, Lille.

Lecture (extrait) juillet 2019 Avignon Off


Pitch 

Faute de trouver un emploi dans sa branche, Franck, un jeune diplômé en urbanisme, accepte de devenir éboueur. Rabaissé par ses proches qui ne supportent pas son métier, il va rapidement grimper les échelons pour prouver qu’il peut être le patron d’une société de valorisation des déchets. Sans scrupule, s’enrichissant sur le compte d’un capitalisme vert, il va tout faire pour développer un projet de recyclage des déchets dans l’espace. Tous les déchets, y compris les morts… Son ambition démesurée occasionnera-t-elle sa perte ? 

Le rebut c’est…

Mentir aux autres, à soi-même, au monde dans lequel nous vivons pour se hisser au plus haut dans une société où le capitalisme nous obligerait à adopter des comportements malhonnêtes.

Salir l’environnement (sa vie, ses relations, son âme) pour gagner de l’argent, prendre le pouvoir au sein même d’une entreprise de valorisation des déchets.

LES PREMICES

Ce texte a démarré avec une commande début 2016 : une pièce de théâtre pour mettre en lumière l’expérience d’un jeune journaliste qui s’était fait embaucher une petite année en tant qu’éboueur. Je n’aurais jamais écrit sur ce thème sans cette commande. Puis le projet s’est arrêté, l’équipe n’était plus disponible, les fonds manquaient mais j’ai continué. Je me suis attachée à mes personnages qui exercent un métier qui ne fait pas encore rêver : malgré des conditions de travail améliorées et un salaire revalorisé, éboueur ou « ripeur » n’est pas le métier que l’on souhaite à ses enfants. La société ultra consommatrice ultra gaspilleuse met-elle assez en lumière le travail de ces gens qui nous débarrassent quotidiennement de tout ce qui nous encombre ?

Ce texte est aussi une réflexion sur ces nouveaux héros du 21ème siècle et les débordements de notre société de consommation.

UNE HISTOIRE D’ORDURES au sens propre comme au sens figuré

Certes, Le rebut est un projet visionnaire qui fait un bond dans le temps : les déchets sont au cœur d’une nouvelle ère industrielle et commerciale. Ils sont de plus en plus compliqués à gérer car les gens consomment toujours autant. On ne sait plus quoi faire des déchets, la place manque : on les enterre au fond de l’océan et on les envoie dans l’espace. Dans cette dystopie, les morts, au même titre que les poubelles, sont devenus des déchets encombrants mais qui rapportent de l’argent.

MAIS ce projet est aussi et surtout l’histoire d’une ascension sociale : celle d’un homme honnêtegentil, qui en découvrant le pouvoir, l’argent, le business, va se transformer en ordure. Celui qui, éboueur, avait peur de puer, va au final puer pour de vrai lorsqu’il atteindra les plus hautes sphères dans l’entreprise. 

Jusqu’où est-on prêt à aller pour le pouvoir et l’argent ?

Qu’est-ce qui nous pousse à agir mal : l’ambition ou le système ?

CONTACT

cie.allotrope@orange.fr

06 14 36 47 10

Article mis en avant

Il est où le bonheur ?//JEUNES

//Atelier Écriture et radiophonique collège de Somain (2020-2021)

JEUNES. Quand on a 15 ans, qu’on a vécu le confinement, et qu’on va tous les jours au collège d’une petite ville du Nord en zone rurale, il est où le bonheur ? 

Une série en 3 épisodes radiophoniques.

EPISODE 1

EPISODE 2

EPISODE 3

EXTRAIT

« Et si on inversait les rôles ?

Si on trouvait dans le malheur 

des moments qui,

dans le fond,

ne sont que le début de bonheur ?

Lequel s’embellira au fur et à mesure

que nous nous dirons :

le bonheur est parfois là

où on s’y attend le moins »

Article mis en avant

Les collégiens s’expriment

C’est une aventure qui a démarré en 2019 à l’occasion d’un Cléa (contrat local d’éducation artistique) au collège Victor Hugo de Somain. Céline Balloy, autrice et metteuse en scène se présente auprès des élèves de 3ème pour les sensibiliser au théâtre et à l’écriture contemporaine d’un texte dont elle est l’autrice: Vise le coeur mais ne prends pas tout.

L’envie de retravailler avec les 2 profs de français était bien présente et un second rendez-vous est pris. Entre décembre 2019 et janvier 2020, les nouveaux élèves de 3ème ont ainsi profité d’un parcours qui s’articule autour des premiers pas sur la scène, de leurs propres récits de vie et de textes d’auteurs contemporains.

Ensemble, avec les 2 professeurs de français extra qui tous les jours s’occupent de jeunes au parcours de vie parfois compliqué, nous avons bâti cette restitution éclair en 3 séances avec un groupe de 17 élèves volontaires.

« Si j’avais du temps, je le passerais avec ma grand-mère »

« Si j’avais du temps, j’irais plus souvent voir mon père au cimetière »

« Si j’avais du temps, je partagerais plus de moment avec ma mère »

« Si je devais supprimer un mot du dictionnaire ce serait ABANDON »

« Et moi CANCER. »

« Et moi IMPOSSIBLE. » 

« Et moi FACTURE. »

« Avouer ses échecs c’est pas GRAVE. »

« Le harcèlement c’est GRAVE. »

« Voler quand on est dans le besoin, c’est PAS GRAVE. »

 » Mais être honnête c’est IMPORTANT »

Restitution le vendredi 24 janvier 2020 au collège Victor Hugo de Somain. Ce projet a été soutenu par le département du Nord, les Ecrivains associés du théâtre (EAT) et la fondation du Crédit Mutuel.

Article mis en avant

Écrire avec les jeunes un film sur l’addiction au tabac

Avec Allotrope, un groupe de jeunes de Roubaix a écrit un scénario de court métrage sur l’addiction au tabac. Le film a ensuite été tourné !

En 2017, Céline Balloy participe à un projet en partenariat avec l’association Animania Culture et Santé, la ville de Roubaix et son Pôle ressources jeunesse Laennec.

L’objectif: écrire un scénario de court métrage avec des jeunes collégiens sur l’addiction au tabac.

Le texte a été écrit à partir des témoignages et récits d’expérience de ces jeunes non fumeurs, mais vivants avec des fumeurs.

Entre l’humour et la crainte de perdre un proche, les jeunes se sont livrés. Ensemble nous avons bâti un scénario plein de fraîcheur et drôle pour sensibiliser les jeunes et leurs parents: « Fumer pue ».

Les jeunes sont ensuite passés devant, voire derrière la caméra et le film a été tourné par Hors cadre, (réalisateurs Julie La Roque et Anthony Verpoort). La première projection a été organisée au cinéma le Duplexe de Roubaix avant de partir dans les collèges de la région.

Découvrez les coulisses de cette aventure.

Article mis en avant

ALLOTROPE ETAIT À SOMAIN ! Pour les journées du patrimoine la compagnie a organisé le (faux) mariage de FREDDY ET VALÉRIE à la mairie de Somain. Ils s’aiment tellement qu’ils se sont mariés 3 fois à 15h, 16h et 17h le 18 septembre 2021 ! Joyeuse cérémonie pour 13 comédiens et un accordéoniste en quête du bonheur.

Avec : Marie Mathieu Déborah Céline Hélène Severine Cyrille Franck Coco Elise Sophie Ludivine Celine Bastien Isalyne, Violetta ET Marcel.

Un partenariat avec la mairie de Somain, le Cœur d’Ostrevent et les comédiens amateurs de Somain, dans le cadre de l’événement « Raconte-moi ton Somain #2 »


Nuit de la Lecture avec l’Office de Tourisme de La Porte du Hainaut

Elles sera virtuelle, mais elle sera belle quand même !

En cette période de confinement et reconfinement, organiser une nuit de la lecture derrière un écran et dans un canapé, Allotrope a dit oui ! Et c’est avec un très grand plaisir que la compagnie a accepté l’invitation de l’Office de Tourisme de La Porte du Hainaut qui souhaitait créer un événement, malgré les événements.

Céline Balloy lira un extrait du roman policier de Christophe Arneau, « Retrouvez-moi » édité par Autour du Louvre-Lens, vendredi 22 janvier à 21h. L’intrigue se passe dans le bassin minier… On ne vous en dit pas plus…

Pour découvrir l’extrait vidéo, c’est ici !

Tremplin d’artistes à Légendoria

Allotrope a remporté l’appel à projet Tremplin d’artistes, organisé en août 2020 par Douaisis Agglo en partenariat avec la Drac et Légendoria !

A la clé, une semaine de résidence pour travailler dans un lieu atypique et 3 dates programmées dans la prochaine plaquette culturelle de Légendoria, une salle de spectacle dédiée aux contes et légendes et située à Roost-Warendin, pas très loin d’Allotrope !

La nouveau Fantôme de Canterville, dépoussiéré par la compagnie, mêlant théâtre et piano en live a séduit les membres du jury.

Cette semaine de résidence, accompagnée notamment par le technicien des lieux, a permis à la compagnie d’approfondir son travail autour du corporel avec la chorégraphe Emmanuelle Bacquart.

Découvrez le reportage réalisé par Douaisis Agglo à l’issue de cette résidence.

On ne vous en dit pas plus, il faut venir nous voir !

Le teaser du Fantôme de Canterville

Découvrez en image la dernière petite création de la compagnie ! Adaptée pour être jouée en salle de théâtre, en médiathèque ou autres petits lieux, chez le particulier, en extérieur.

Adaptation, jeu, et mise en scène de Céline Balloy.
Piano: Arnaud.
Sous le regard de Xavier Memeteau.
Création lumière: Fabrice Vincourt
À partir de 6/7 ans. Durée 55′ environ.

Teaser réalisé par Nouvel Oeil Productions

Déjà joué à Sars-et Rosière, Lomme, Nomain et bientôt à Roost-Warendin, Bondues.

Le dossier complet, par ici !

Contact Allotrope: 06 14 36 47 10
cie.allotrope(at)orange.fr

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑