Prochaine date le 29 décembre à 19h au Zeppelin, le 3 janvier 2018 à 15h à Tourcoing et le 6 février 2018 à 10h et 14h (scolaires) à La Maison folie de Lomme.

Voyous ! Cie Allotrope

Création tout public dès 7 ans
Durée 55 minutes
Avec Sarah Blanquart/Antoine Domingos, Adrien Calandre, Livia Dufoix, Laura Le Velly
Texte et mise en scène Céline Balloy

Zamak, Baryum – pardon Barrywhite (en un seul mot) – et Cobalt forment une fratrie sans parents, unie à la vie à la mort. L’aînée travaille de temps en temps au supermarché. Mais quand ils n’ont plus d’argent, ils vont piquer des trucs dans des bagnoles qui commencent par B, M ou A. C’est provisoire, le temps que ça aille mieux… Jusqu’au jour où ils découvrent une jeune fille cachée dans le coffre. Maya fuit son pays en guerre et veut atteindre l’Angleterre. Et 1, 2, 3 c’est parti ! Il faut s’apprivoiser, apprendre à vivre ensemble et recréer une famille à 4, comme 4 ados qui veulent poursuivre leurs rêves. C’est pas facile, mais à 4 c’est mieux.

C’est un conte moderne et optimiste sur ces nouveaux héros du
21ème siècle, des jeunes en quête
d’avenir dans un monde toujours plus hostile.

Pourquoi ce projet ?

« Je voulais aborder deux notions fondamentales : la famille et la jeunesse. Car toutes deux sont malmenées. La famille parce que le modèle traditionnel éclate au profit de modèles déstructurés, recomposés, compliqués…

La jeunesse, car elle est livrée à elle-même propulsée vers un avenir incertain.

Et pourtant, je voulais livrer une parole optimiste. Montrer que les jeunes se démènent, luttent, s’unissent pour s’en sortir. Comme dit Barrywhite « C’est pas dur, on se débrouille » !

Mes 4 personnages sont 4 héros du 21ème siècle : drôles, attachants, tendres, rebelles. 4 jeunes ados aux destins écornés. Sans parents pour les uns, sans toit pour d’autre. Des vies difficiles qui forcent les enfants à grandir. Parce qu’il faut bien continuer d’avancer.

Les liens du sang sont fondamentaux
mais les liens d’amitié sont parfois aussi riches.
Suffisamment riches pour s’inventer une famille.

Les 3 frère et soeurs sont à l’image des 3 brigands de Tomi Ungerer. Pas méchants, de bons gars qui n’ont pas eu toute la chance de leur côté. Mais prêts à tout quand il s’agit d’aider Maya qui fuit son pays en guerre et qui veut rejoindre l’Angleterre.

La jeune Maya je l’ai vue. Un jour, j’ai regardé un reportage qui racontait comment une famille – un couple d’ingénieurs et leurs 4 enfants – résistait au blocus de l’armée dans la ville d’Alep. Maya représente tous ces enfants capables de fabriquer des bombes, de réagir en cas de danger, de survivre. J’ai vu du vide dans leur regard et aussi un sourire. Comme un coup d’éclat au milieu de cet abandon.

Ces 3 voyous nous communiquent une belle leçon d’humanité en accueillant Maya. Ils n’ont rien mais ils lui offrent ce qu’ils ont : un petit coin pour dormir, des raviolis, de quoi bâtir une vie de famille d’ados, et un petit coup de pouce pour l’aider à rejoindre l’Angleterre. Une vraie vie de famille.  »

Céline Balloy

Ces jeunes sont à l’image de la jeunesse d’aujourd’hui qui se
débrouille dans une société toujours plus
compliquée. Infatigable, le trio nous emmène sans se poser de
question vers un monde meilleur.

Extraits

Zamak : Qu’est-ce que c’est que ça !
Barrywhite : Tu le vois, c’est une fille !
Zamak : Je vois que c’est une fille. Qu’est-ce qu’elle fait là ?
Barrywhite : J’en sais rien !
Cobalt : T’en sais rien. Fallait pas ouvrir cette voiture !
Barrywhite/Zamak : Chut !
Zamak : Elle nous regarde !
Barrywhite : Elle a peur.
Cobalt : Je vous l’avais dit qu’il ne fallait pas ouvrir cette voiture !
Zamak/ Barrywhite : Chut !
Barrywhite : Qu’est-ce que tu fais dans ce coffre ?
Zamak : Tu t’es sauvée de chez toi ? Réponds ! Aïe ! Elle m’a mordue !
Cobalt : Qu’est-ce que je disais !
Zamak/Barrywhite : MAIS CHUT !
Zamak : On peut pas la laisser là ! En plus elle nous a vus.
Barrywhite : On l’embarque.

————————

voyous-photomaton-Cie AllotropeBarrywhite : «  On est une famille comme tout le monde. On fête Noël avec une petite dinde et une bûche glacée. On mange des Kinders, des têtes brulées et on boit du Coca. Tu peux rester avec nous si tu veux. T’as peur ? »

Les comédiens

Sarah Blanquart, comédienne

sarah-blanquart-Cie AllotropeAprès une année d’Hypokhâgne, Sarah suit des cours de théâtre au Conservatoire de Dunkerque en même temps qu’une licence Culture, Média et Communication à l’ULCO. Elle intègre le cycle 3 du Conservatoire de Lille en 2013 puis le Cycle d’Orientation Professionnelle. Pendant son cursus, elle travaille aux côtés d’Hervé Degunst, Sébastien Lenglet, Christine Girard, Isabelle Richard Taillant, Gilles Defacques, Matthieu Roy, Jean Marc Bourg, Pierre Foviau, Haïm Isaac, Pierre Pradinas. Elle partage son temps entre sa compagnie « On disait que… », et son spectacle Jacqueline. Diplômée du DET (diplôme d’état théâtre), elle anime des ateliers pour petits et grands. Dans Voyous ! elle interprète le rôle de Barrywhite.

Adrien Calandre, comédien

adrien-calandre - Cie AllotropeFormé au Conservatoire de Roubaix, Adrien apprend en parallèle les métiers du cinéma. Il crée avec Antoine Domingos l’association Les Caïds Du Cinéma, et participe à la réalisation de nombreux clips et courts métrages dans lesquels il est aussi acteur.

Il reçoit notamment en 2013 le prix spécial du jury pour L’homme qui voulait voir sa gueule, un long métrage qu’il réalise dans le cadre du Challenge jeunes talents organisé par Pictanovo.

Il continue d’apparaître à l’écran dans des petits rôles pour la télévision et le cinéma : Les petits meurtres d’Agatha Christie, La vie d’Adèle de Abdellatif Kechiche et Trois souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin. En 2016 il joue dans Maud, parce qu’il est préférable d’y croire d’Antoine Domingos et en 2017, Cible mouvante de Mayenburg mis en scène par Pierre Foviau.

Il interprète le rôle de Cobalt dans Voyous !

Livia Dufoix, comédienne

Livia Dufoix - Cie AllotropeSortie du conservatoire de Roubaix en juin 2015, Livia est une comédienne à la formation variée, une touche à tout qui se passionne aussi bien pour l’improvisation et le clown que pour le théâtre classique et le chant. Elle est sur les planches du Théâtre du Peuple à Bussang (Vosges) tout l’été 2015 dans L’Opéra de Quat’ Sous de Brecht. Aujourd’hui, elle poursuit sa carrière avec plusieurs projets théâtre, Vise le Cœur, mais ne prends pas tout, de Céline Balloy, Maud, parce qu’il est préférable d’y croire, d’Antoine Domingos, et Jacqueline, de Sarah Blanquart. En 2017, elle joue dans Cible Mouvante mis en scène par Pierre Foviau. Elle donne également des cours pour la Cie Babel’Oued à Lille et prête sa voix pour quelques séries TV. Dans Voyous ! elle joue le rôle de Zamak.

Laura Le Velly, comédienne

laura-Le-Velly-Cie AllotropeAprès un cycle de formation au conservatoire d’art dramatique de Bordeaux, Laura intègre en 2014 le conservatoire de Lille en Cycle d’Orientation Professionnelle. Durant cette formation elle participe à la création de la compagnie Je vous dérange qui rassemble plusieurs élèves issus du conservatoire de Lille. Ils créent Trio à deux, lauréat du 30ème festival interuniversitaire du spectacle vivant à Lille. Puis La dernière marche avant l’escalier prévu au printemps 2017.

Elle intègre la compagnie de Sébastien Lenglet et la création La concierge du 21 d’Agnès Delbarre. Première représentation en février 2017.

Dans Voyous ! elle interprète le rôle de Maya qui fuit son pays en guerre.